Cédric Chavet vainqueur de l’Échappée Belle intégrale 2020 

Le plateau était dense sur cette 8ème édition de L’Echappée Belle, les coureurs nous ont offert une belle bataille pour la victoire. Cédric Chavet s’impose en 27h23, devant Renaud Rouanet (27:35:26) et Stéphane Evêque-Mourroux (27:52:26). Chez les femmes, c’est Juliette Blanchet qui franchit la ligne d’arrivée en première position en 35:05:01 devant Céline Finas et Daphné Alglave Guibert. Ce sont des visages masqués mais heureux qui ont passé la ligne d’arrivée d’Aiguebelle cette année. Un contexte qui a fait douter jusqu’à la dernière minute de la tenue de la course, mais qui n’a pas gâché la fête, bien au contraire !

C’est avec beaucoup d’émotion que Cédric Chavet passe la ligne d’arrivée à 7h26 ce samedi 22 août. « J’ai du mal à y croire, je suis très fier. Ça fait vraiment plaisir de gagner une belle course comme celle ci. Succéder au grand François au palmarès de ce trail exceptionnel, c’est énorme ! » déclare-t-il après avoir fait retentir la tant attendue cloche du finisher. Dans le top 5 depuis le début de la course, le vainqueur de cette Échappée Belle 2020 a su gérer sa course, gardant son calme face à des concurrents partis très vite. A l’aise sur ce genre de terrain, ne souffrant pas de la chaleur, il a pu prendre sa revanche sur 2016 où il avait fini au pied du podium. Quelques minutes derrière lui, son ami Renaud Rouanet termine 2ème grâce à une belle remontée en dernière partie de parcours. Dans le top 10 jusqu’au Gleyzin, Renaud a gardé son rythme, ne se laissant pas gagner par l’euphorie qui régnait en tête « je savais bien qu’avant le Pleynet, il n’y avait pas besoin de s’affoler » nous explique-t-il. A deux doigts d’arrêter à la mi-course, Stéphane Eveque-Mourroux complète le podium. « C’est énorme ! » déclare-t-il en passant la ligne d’arrivée, « le coucher de soleil, les passages des lacs… c’est très très beau mais difficile et très technique« . Une difficulté qui, comme chaque année, a conduit à de nombreux abandons (53% de finishers sur l’Intégrale). Jean-Marie Thevenard, après avoir mené la course jusqu’à Val Pelouse, a malheureusement craqué quelques kilomètres plus loin. Malgré un très beau début de course, notre parrain Sébastien Chaigneau a souffert de douleurs au niveau du plexus solaire. Les soins de l’équipe médicale au Pleynet lui ont permis de repartir mais il a été contraint d’abandonner très rapidement.

-016-2459-EB2020©Thomas Vigliano.JPG

Cédric Chavet – Photo : Thomas Vigliano

Du côté des féminines, victoire de Juliette Blanchet qui boucle la traversée intégrale du massif en 35:05:01. Partie à son rythme, elle est très rapidement remontée sur la tête de course pour ne plus céder sa place, malgré une grosse ampoule au pied. Derrière, Céline Finas passe la ligne d’arrivée tout sourire et prend la deuxième place (35:36:59), suivi de Daphné Alglave Guibert (36:18:57).
2020-EchappéeBelle-©BrunoLavit-6105.jpg

Juliette Blanchet – Photo : Bruno Lavit

Camille Minard et Florian Becker s’imposent sur ce même parcours en duo et bouclent les 149km en 32:33:13.

Sur la traversée Nord (87 km), c’estEdouard Laudier, vainqueur du Parcours des crêtes 2019, qui passe le premier la ligne d’arrivée après 13h16min09s de course. Sébastien Gérard (13:46:48), vainqueur de l’Intégrale en 2016 et Jean-Adrien Michel complète ce podium (13:59:08). Chez les filles l’américaine Hilary Allen prend la première place après 15h39 de course. Elle est suivie de Estelle Patou (16:25:23) et Pauline Gaidet (17:33:46). La suédoise Mimmi Kotka après avoir longtemps fait la course en tête, et dans le top 10 au scratch, a dû s’arrêter au Pontet.

Les benjamins de la course, Benjamin Roubiol et Louison Coiffet (21 ans) montent sur les 2 premières marches du podium sur le Parcours des Crêtes 06:49:51. Sylvain Court, vainqueur de l’Intégrale en 2017, complète le podium. Chez les filles, c’est Julie Roux qui s’impose et boucle ce nouveau parcours de 57km et 3900mD+ en 08:09:34. Elle est suivie de Anna Comet de chez Dynafit (08:20:53) et Marine Quintard (08:30:32).

20200821-102750_echappeebelle_9237.jpg

20200821-105756_echappeebelle_9386.jpg

Photos : Matthieu Rieux

Une édition exceptionnelle par le contexte, la météo et le plateau

« Ça c’est du trail ! «  Les 1017 finishers ont été unanimes en passant la ligne d’arrivée : le parcours est magnifique mais c’est certainement un des plus difficiles qu’ils aient couru. Tous les ingrédients étaient au rendez-vous pour faire de cette 8ème édition un grand cru : un plateau très dense, une belle météo et des bénévoles plus que jamais au rendez-vous malgré la situation compliquée. L’ensemble des consignes imposées ont très été bien respectées, ne gâchant pas le plaisir des coureurs qui ont unanimement salué le travail de l’organisation et l’engagement des bénévoles. Ces derniers ont rivalisé de créativité pour accueillir les coureurs sur les différents ravitaillements : musique, petits messages à l’intention des coureurs, décoration des ravitaillements… le tout avec une rigueur exemplaire du suivi des consignes sanitaires. Un grand merci à eux car ils sont « l’adn » de cette Echappée Belle : sympathie, empathie, disponibilité… ils donnent de leur temps pendant 1 journée, 1 semaine, 1 mois voir 1 année pour contribuer à faire de cette course un événement authentique et chaleureux.

114A3198 copie.jpg

Les bénévoles du site d’Aiguebelle – Photo : Yann Marchais

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *